Inktober jours 26-27 : Se cacher et musique

La course-poursuite dure des semaines. Chaque soir, Wispy doit trouver des endroits où mourir caché. Heureusement, le chef semble arrêter ses recherches au crépuscule. Parfois, Wipsy ne l’aperçoit plus pendant des journées entières et pense être sorti d’affaire. Mais l’horrible guerrier resurgit et la chasse recommence. À croire que l’ancien soldat joue avec Wispy.

Un jour, Wispy se cache dans un monumental temple au sommet d’une colline au milieu d’un cimetière. La nuit arrive sans que le chef n’apparaisse. À son réveil, le feu-follet entend une musique mélancolique. Cette mélopée apaise ses angoisses. Malgré le danger, le feu-follet sort de sa cachette pour découvrir une squelette aux os tout en bordel. Le doux son vient de son chant et de ses os qui entrechoquent.

Quand la squelette l’aperçoit, elle s’exclame :

– Wispy ! Tu es revenu ! Ho ! Merci ! Tu m’as tellement manqué.

– Je… je ne sais pas qui tu es.

– Oui, bien sûr. Cela n’a pas d’importance. Moi je sais qui tu es.

Une chaleur inouïe envahit Wispy. Quelqu’un le connaît, quelqu’un se souvient de lui et est même heureux de le voir. Il a le sentiment de rentrer à la maison.

 


Jour 28 : Flotter

Les autres jours sont par .

 

Une réponse sur “Inktober jours 26-27 : Se cacher et musique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *