Inktober 15 : Avant-poste

Au petit matin, Wispy renaît. Et miracle ! Il se souvient ! Sa joie est telle qu’il cabriole dans l’air pendant des heures. Il se refuse à regarder les autres souvenirs du casque. Pas la peine, maintenant qu’il a les siens.

Mais cet état de grâce euphorique se dissipe laissant place à une amertume aiguë. Force est de constater qu’avoir une mémoire ne suffit pas pour comprendre qui on est. Wispy ne sait où il va, d’où il vient, ni même où il est. Comment se définir quand on ne possède ni ami ni but ?

Un matin plus gris que les autres, le feu-follet se plonge dans les souvenirs du heaume. Pendant des semaines, peut-être des mois, il traverse la vie d’autres personnes ayant combattu, tué, espéré, pleuré, maudit, ri, péri dans cette coquille de métal. Mais Wispy n’en tire aucun réconfort. Ce ne sont pour lui que des images sans émotion. Au moins apprend-il beaucoup de choses sur ce monde et sait désormais où il est. Il se résout à aller vers l’océan, car cela semble beau. Sur le chemin, la conscience d’être une personne à part entière et unique apaise un peu Wipsy.

 

La mer est noire, grondante, brumeuse. Sur la plage, un avant-poste se tient à cheval sur un long mur séparant la terre de l’eau. Un soldat apostrophe Wispy :

– Je suis le chef de l’armée. Et toi qui es-tu ?

Après une hésitation, le feu-follet répond avec une conviction un peu forcée :

– Je suis Wispy !

– Veux-tu t’engager pour affronter les ténèbres ?

– Les ténèbres ?

– Oui, les ténèbres.

Le soldat fait un large geste vers l’océan fumant. Le feu-follet s’exclame :

– Mais c’est l’océan.

– Détrompe-toi, petit être de feu. Ce sont les ténèbres. Chaque jour, elles avancent. Bientôt, elles submergeront notre ligne de défense. La chose à faire est de lutter. Nous avons besoin de soldats. Nous avons besoin de toi. Nous te voulons, Wispy !

Wispy reste interdit. Les mots « la chose à faire » ont un puissant écho en lui. Et qu’il est doux que quelqu’un veuille de lui ! Alors le feu-follet prend la décision qui lui semble être la meilleure depuis le début de sa courte mémoire.

– Je m’engage !


La suite bientôt avec le mot Fusée.

Pour les jours précédents, c’est par ici.

 

Une réponse sur “Inktober 15 : Avant-poste”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *